Transport, accident, barrage

La Ville a mis en place un plan de sauvegarde afin d'être la plus efficace possible en cas d'accident industriel, de transport de matière dangereuse ou de rupture de barrage.

Transport de matières dangereuses

Les accidents entraînent des risques d'explosions, d'incendies et de nuages toxiques. À Echirolles, la proximité des industries chimiques génère un flux de produits dangereux important sur l'A 480, la rocade-Sud et la RN 75, les voies ferroviaires Grenoble/Pont-de-claix ou Grenoble-Brignoud. Quatre canalisations souterraines transportent du propylène, de l'éthylène, des hydrocarbures liquides et du gaz naturel.
 

Rupture de barrage

Sept barrages entourent Echirolles sur le Drac, la Romanche et l'Eau d'Olle.
La rupture du barrage du Monteynard provoquerait une onde de submersion d'eau d'une hauteur maximale 18 mètres. Elle couvrirait la commune en 30 minutes.

Accident industriel

On compte 29 installations "Sévéso seuil haut" en Isère dont 4 peuvent avoir des conséquences sur la Ville en cas d'accident : Chloralp, Rhodia intermédiaires, Tolochimie sur la plate-forme chimique du Pont-de-Claix et Arkema à Jarrie. Ces usines utilisent et produisent des produits chimiques pouvant générer des risques d'explosion, d'incendie et des risques toxiques.

Conseils en cas d'alerte

 

Plan de sauvegarde

Le plan de sauvegarde notifie les consignes que doit réaliser la mairie en cas de catastrophe au-delà des secours portés par les pompiers. La Ville est en train d’élaborer ce plan de sauvegarde.
Il sera prochainement publié sur le site.

Conseils
Si vous êtes témoin d'un accident, composez le 18 sur un poste fixe ou le 112 de votre portable et éloignez-vous rapidement.