Pur comme l'air

Pour une grande bouffée d'air frais, des gestes simples suffisent.

Modes de transport alternatif

Privilégiez la marche, le vélo et les transports en commun. Un conducteur seul dans sa voiture émet 13 fois plus de monoxyde de carbone et 5 fois plus d'hydrocarbures que s'il prend le bus !

En voiture

Conduisez en souplesse ! Lorsque vous adoptez une conduite agressive votre consommation de carburant augmente de 30 à 40 %. Pensez à régler votre véhicule : une voiture mal réglée pollue jusqu'à 50 fois plus qu'un véhicule bien entretenu.

 

Eviter le tabac

La fumée de cigarette est composée de plus de 3000 substances nocives.
Limitez votre consommation ou arrêtez de fumer… Vous contribuerez à la qualité de l'air et préserverez votre santé !

Bricolage

Peintures, vernis, aérosols, colles, et produits d'entretiens contiennent des composés organiques volatiles très nocifs. Lorsque vous bricolez, pensez à bien aérer !

Gare aux pics de pollution

En cas de pics de pollution, reportez votre jogging et toutes les activités physiques en plein air et ne prenez pas votre voiture pour de petits trajets !
Les enfants, les personnes souffrant d'insuffisance respiratoire et les asthmatiques éviteront de sortir.

 

L'indice ATMO

L'ASCOPARG, Association pour le contrôle et la préservation de l'air dans la région grenobloise, mesure la qualité de l'air de l'agglomération.
Elle dispose de 14 stations fixes, d'une station mobile et de plusieurs stations temporaires pour calculer un indice de pollution de l'air sur l'agglomération. Dioxyde de souffre, dioxyde d'azote, ozone et poussière, l'indice ATMO varie de 1 à 10, de "excellent" à "exécrable".
Retrouvez L'ASCOPARG dans les éditions locales de France 3 et M6, sur les radios et les journaux.

> Répondeur ASCOPARG
Tél. : 04 38 49 08 88
www.atmo-rhonealpes.org
www.ademe.fr


Les polluants et notre santé

Ozone
Le rayonnement solaire transforme certains polluants de l'atmosphère en ozone.
Contribuant à la pollution, aux pluies acides et à l'effet de serre, ce gaz nocif atteint les voies respiratoires.

Dioxyde d'azote
La circulation automobile est la source la plus importante de dioxyde d'azote. Ce gaz peut altérer les fonctions respiratoires et provoquer des crises d'asthme et augmenter la sensibilité des enfants aux infections